Histoire du Pastel

Publié le par Françoise

La plante :

Le pastel est une plante tinctoriale (qui sert à teindre) cultivée pour ses feuilles dont ont tirait un colorant bleu : l'indigo. Les pétales des fleurs de la plante sont : jaunes.

Le pastel était cultivé, pour la France, dans la région de Toulouse au Moyen Age. Cultivé en Europe jusqu'à la fin du XVIème siècle, les routes ouvertes vers l'extrême Orient permettront aux marchands, vraisemblablement d'Inde, de rapporter de l'indigo. La culture du pastel s'arrête alors en France.

Il semble que le pastel ait d'autres propriétés, surtout médicinales et aurait un effet anticancéreux plus élevé que le brocoli. A vérifier !

A Mouzon, près de l'abbatiale, se trouve un petit jardin dans lequel sont cultivées des plantes anciennes, dont le pastel.

Le pastellier est l'artisan qui fabrique des pigments issus du pastel.

Le dessin au pastel

C'est une invention française si l'on se réfère au témoignage de Léonard de Vinci qui l'aurait appris de Jean Péréal en 1499.

Dessin fait sur du papier avec des craies de couleur ou des crayons préparés à partir de pâte colorée liée par de la laque. Les couleurs sont douces et doivent être fixées. Un pastel doit toujours être conservé sous verre. Le pastel est délicat à conserver.

Le pastelliste : artiste qui exécute des pastels.

En espagnol : un pastel : un gâteau, une pasteleria : une pâtisserie.

Pastels : à droite un paysage de Daguerre, à gauche un MonetPastels : à droite un paysage de Daguerre, à gauche un Monet

Pastels : à droite un paysage de Daguerre, à gauche un Monet

Commenter cet article